La 15ème session du tir à la cible « GUETNA 2017 » démarre avec un fort sentiment de déception | Nor Info

La 15ème session du tir à la cible « GUETNA 2017 » démarre avec un fort sentiment de déception

ven, 14/07/2017 - 16:51

La capitale de l’Adrar, Atar, a abrité jeudi après- midi du 13 juillet la quinzième session de la compétition de tir à la cible « la coupe de la Guetna 2017» à laquelle prennent part seulement 35 équipes venues de quelques coins du pays. Le wali de l’Adrar, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah a, dans un mot pour la circonstance, souligné la place de choix que revêt le tir à la cible et le rôle qu’il joue en matière de stimulation de l’économie en sa qualité de volet du secteur touristique.A son tour, M. Khattri Ould Dié, président de l’Union Mauritanienne du tir à la cible a remercié les pouvoirs publics pour l’attention particulière qu’ils accordent au tir à la cible en tant que partie intégrante de notre patrimoine traditionnel et symbole de la dignité, de la coopération de la fraternité et de l’esprit sportif. L’ouverture de la session, qui dure trois jours, du 13 au 15 juillet, s’est déroulée en présence du hakem de la moughataa d’Atar, M. Lebbat Ould Moktar et le maire adjoint de sa commune, M. Cheikh Melainine Ould Saad Bouh ainsi que les autorités militaires et sécuritaires de la wilaya. Mais il faut aussi noter qu’un groupe d'équipes du tir à la cible a vivement critiqué cette édition. Ce groupe dit que Seules 35 équipes sur les 65 équipes que compose l’association ont assisté à ce démarrage . D’ailleurs, le groupe dit que la majorité de ces équipes sont locales. A la différence de la situation qui prévalait auparavant ; puisque, 65 équipes, venues des différentes wilayas du pays, avaient participé à l’édition de la Geutna 2014 ; supervisée à l’époque par l’ancien bureau présidé par Mohamed Salem Ould Ely Vall, tandis que , l’édition de la Guetna 2015, a enregistré la participation de 71 équipes. Ce groupe met en relief le « cuisant échec consécutif à la mauvaise gestion du bureau de Khattri », affirme le groupe d’équipes précitées, selon lequel, les équipes manifestent des réserves vis-à-vis d’Ould Dié et refusent de pratiquer ce sport sous sa direction, en raison de l’injustice exercée sur elles. Chiffres à l’appui , ce groupe révolté contre l’actuelle direction du « Tir à la Cible » montre sa chute spectaculaire son cuisant échec sous le bureau de Khattri. D’autre part, ce groupe mécontent a bien accueilli la nomination du nouveau président de la Cour Suprême et estiment qu’il sera confronté à un difficile dossier judiciaire, bloqué à plusieurs reprises, par des mains invisibles. Il espère qu’il réparera cette injustice flagrante pour lui en rendant les choses plus transparentes. Avec sites