La Mauritanie pourrait appliquer un autre système politique | Nor Info

La Mauritanie pourrait appliquer un autre système politique

jeu, 28/09/2017 - 21:48

La proposition avait été faite en 2012 lors du dialogue politique organisé à l’époque, mais elle vient d’être appliquée. Le premier ministre devient désormais le chef du gouvernement en application de la nouvelle loi qui était gelée dans l’attente du renouvellement du sénat, désormais supprimé en vertu des amendements constitutionnels approuvé récemment par referendum. Des sources ont réaffirmé à Sahara Media que la nouvelle loi entrée en vigueur confère au premier ministre les prérogatives de diriger et coordonner les activités du gouvernement alors qu’il n’était chargé que de la coordination et le chef de l’état de diriger l’équipe gouvernementale. Cette nouvelle loi rapproche davantage la Mauritanie d’un régime parlementaire qui fait du premier ministre le chef du gouvernement. Celui-ci est désigné par le chef de l’état mais subordonné à l’approbation du parlement un mois plus tard, qui pourrait le récuser. La nouvelle loi est le résultat d’un dialogue organisé en 2012 et boycotté par l’opposition radicale qui prétextait son manque de confiance à l’endroit du pouvoir l’accusant d’avoir failli à ses engagements lors de l’application des accords de Dakar. Saharamedias