Mi-figue, mi-raisin, les artisanaux reprennent le chemin de la mer | Nor Info

Mi-figue, mi-raisin, les artisanaux reprennent le chemin de la mer

mer, 07/12/2022 - 23:10

Malgré les multiples sit in déclenchés devant la wilaya par les pêcheurs artisanaux depuis le début de ce mois, surtout le jeudi et le lundi 5 décembre lorsque des centaines de pêcheurs se révoltés contre la décision du ministère de la pêche de revenir sur sa décision. Ceux-ci, pourtant, ont pris le chemin de la mer et levé les amarres ce mercredi 7 décembre. Il faut rappeler qu’ils manifestaient contre cette rentrée en mer. Rentrée décidée in extrémis par le MPEM après avoir promis aux pêcheurs de prolonger l’arrêt biologique jusqu’à fin décembre. Les pêcheurs mettent en avant le fait qu’ils ne peuvent se préparer en deux ou trois jours (le jeudi 3 décembre était la date d’annonce par le MPEM d’ouverture de la mer le 7 décembre) et trouver les moyens nécessaires pour une bonne sortie de pêche. Lors de ces manifestations les artisanaux ont mis en relief le fait que les 15 jours qu’ils avaient exclusivement pour la pêche du poulpe avant la la rentrée en jeu de la pêche industrielle est intouchable. Ce qui n’est l’avis ni du Ministre la Pêche M.ould Maayif ni celui du président de la flotte nationale de la pêche industrielle M Cheikhani ould Beitat. Pour eux, ce privilège est consensuel et ne se base sur aucun fait juridique. Cependant le ministre a expliqué les raisonsqui on amené le MPEM à diminuer le nombre de jours d’ouverture de la pêche a aux artisanaux de 15 à 7 jours est le fait que ceux-ci ont dépassé de loin le quota permissible pour la pêche du poulpe, quota dépassé de 173% . En effet, disent les deux hauts responsables de pêche, de 11000 tonnes de poulpes réservé aux artisanaux. Ils ont pêche 24439 tonnes avant septembre 2022 alors que les pêcheurs des bateaux industriels n’ont pêché que 12785 tonnes soit 28% seulement de leur quota qui leur est dédié soit 22.000 tonnes, selon Ould Beitat. Ce qui a provoqué l’arrêt biologique qui vient d’avoir lieu.